Pourquoi vendre son or en belgique ?

Monsieur SImon

Expert de l'achat d'or depuis plus de 30 ans en belgique

Juil 17, 2019 | achat et vente d'or

Est il vraiment plus intéressant de vendre son or en Belgique ? Beaucoup de personne se disent que vendre son or en Belgique est plus intéressant. Sur le territoire français les transactions sur l’or sont liées à une imposition de 10,5% . Il est donc clair que revendre son or en belgique conserve des avantages indéniables. A propos des transactions concernant les lingots et les pièces d’or, vous pouvez faire le choix d’une taxe sur les plus values et d’une exonération  complète au bout de 25 ans de propriété.

La réglementation en vigueur en Belgique

Dans le plat pays, régler en espèces n’est pas autorisé au-dessus de 3000 € par personne et quotidiennement. Si vous voulez vendre un lingot via un comptoir d’or belge, il sera soumis à la loi et devra effectuer un règlement par virement de la banque. Quand vous reviendrez sur le territoire Français, vous devrez payer la taxe forfaitaire de l’état avec un taux de 11,5 %. Leur commission est plus grosse que les commissions d’un comptoir à Paris ( il faut compter 3 à 4 % de plus).

Soumise à certaines règles, la vente d’or en Belgique est de plus en plus contrôlée. Mais de manière certaine, elle reste « the place to be « pour un individu souhaitant vendre de l’or dans des conditions favorables. D’autant qu’avec les nouvelles règles en vigueur sur le territoire français ( interdiction d’acheter sans le déclarer de l’ or en espèces ) la Belgique fait encore davantage figure d’eldorado. Car si vous vous procurez de l’or en Belgique, vous ne déclarerez rien jusqu’à la somme de 10 000 euros.

En revanche, si vous dépassez ce montant, la directive européenne de lutte contre le blanchiment d’argent sale se met en place. Sachez aussi qu’il est tout à fait possible d’acheter en tout anonymat de l’or en Belgique à plusieurs endroits de manière légale dans la même journée. Ainsi, pour échapper au fisc, les français continuent à aller en Belgique pour vendre leur or. Nous allons voir dans les lignes suivantes certains aspects concernant la vente de l’or en Belgique.

La vente d’or se démocratise en Belgique

La législation qui encadre le secteur de l’or se modifie constamment aux quatre coins du monde. Etant donné que la Belgique offre des conditions favorables pour vendre de l’or, cela amène sur le territoire de nombreux vendeurs d’or venant de la planète entière pour revendre leur or en belgique.

Toutefois, comme dans de nombreux pays, le pays effectue un contrôle du marché de l’or en restant cependant assez flexible. Un arrêté royal existe sur le sujet en Belgique. On peut, grâce à celui- là, plus facilement identifier les vendeurs de bijoux en or. Le but est tout simplement de lutter contre la criminalité et la revente de bijoux volés en or. Cependant, dans les faits, la mise en application de cet arrêté royal diffère à cause de la complexité qui consiste à prouver, sans facture, que l’or appartient bien à une famille sur de nombreuses générations.

Ainsi,le racheteur d’or Belge exige du vendeur une simple pièce d’identité. Idem en ce qui concerne les paiements en cash. Toutefois, l’expert qui rachète l’or se doit d’effectuer l’enregistrement électronique des informations de l’individu. La loi l’exige afin de lutter contre la fraude et les escroqueries en tout genre qui concernent la matière.

Les conditions avantageuses pour vendre de l’or en Belgique

Sur le territoire Français, il faut savoir qu’ une taxe avec forfait à hauteur de 8% est mise en place quand on souhaite acheter ou vendre de l’ or. Une autre taxe a aussi fait son apparition sur les plus-values à près de 35 %. C’est là que le voisin belge se veut beaucoup plus attrayant que l’Hexagone. IL n’ y a pas le moindre impôt de prélevé pour racheter de l’ or. Une vraie manne financière pour les Belges qui du même coup, voit débarquer des européens qui souhaitent vendre de l’or.

En Belgique il n’y a aucune taxe sur les transactions de rachat d’Or contrairement en France qui est de 12%. Les prix affichés sont NETS et payables en cash . La vente en Belgique est totalement légale et plus intéressante que dans les pays voisins. Ainsi, les gains réalisés justifient largement de faire le trajet jusqu’ au plat pays. Il y a plusieurs décennies de cela, , la Belgique avait mise en place une taxe de 1% sur les achat et revente de l’or. Cela n’a toutefois pas marché et la taxe a vite été supprimée.

Il serait intéressant de trouver un juste milieu entre la taxation française relativement élevée et l’imposition inexistante en Belgique. Sachez qu’il n’est plus obligatoire de déclarer son or à la frontière, et on peut donc se rendre en Belgique sans souci avec une quantité non négligeable de cette matière précieuse dorée.

Cependant attention ! Si un résident français vend plus de 10 000 euros d’or en Belgique sans en avoir informé le fisc et qu’il est « attrapé » à la frontière française, il va devoir payer une grosse amende.

Car, pour exporter de l’or, l’état Français se sert de la même taxation que celle des biens meublés. Il faut savoir que si on vend de l’or en Belgique, on est sommé de payer la taxe française en revenant. Afin d’éviter cette problématique, certains négociants Belges ont trouvé une solution ingénieuse. Si la transaction est au delà de 10 000 euros de vente, la somme donnée au vendeur d’or est divisée en deux parts : 10 000 euros en espèces et chèque. Les vendeurs d’or peuvent donc ouvrir un compte bancaire en Belgique ou dans un autre pays. De cette façon là, ils recoivent leur chèque sans avoir être embêté par la France. Comme vous le voyez revendre son or en belgique est réellement une solution avantageuse.

Où vendre son or en Belgique ?

Le quartier de la Bourse dans la capitale Bruxelloise recense de nombreux comptoirs de change or pour vous servir. Dans le centre-ville, on peut se rendre dans de grands magasins spécialisés dans la vente d’or. La ville d’Anvers, au même titre que de nombreuses villes du plat pays, sont équipées de beaucoup de comptoirs d’achat et de vente d’or.

Cependant, aucun pays dans le monde ne vous donnera la garantie d’être complètement en sécurité. Si vous vous rendez dans un pays étranger , pour vendre de l’or, il est préférable de ne pas être seul. Le groupe amène davantage de dissuasion. Avec des métaux précieux comme de l’or, ne vous rendez pas dans les parkings souterrains. Faites preuve de prudence et restez discret dans la mesure du possible.

Utilisez votre voiture, sans prendre le bus ou le métro ! Enfin, pensez à vous munier de votre pièce d’identité. En conclusion vendre son or en belgique ou revendre son or en belgique reste la solution la plus avantageuse pour tout vendeur d’or.

Le prix de rerpise de votre or chez pro-or :

  • 42-82 € le gramme ( quantités minimum 10g )
  • 9k 20-22 €/g
  • 14k 34-36€/g
  • 18k 46-47€/g
  • 20k 52-54€/g
  • 22k 56-58€/g
  • 24k 60-62€/g
  • Bijoux en état vendable en occasion 65-75€/g
  • Bijoux serties avec des pierres 75-82€/g

Plus d’infos sur le site de pro-or :

Rachat or en magasin
Rachat or par correspondance

Nos autres articles à consulter
juillet 17, 2019achat et vente d'orEst il vraiment plus intéressant de vendre son or en Belgique ? Beaucoup de personne se disent que vendre son or en Belgique est plus intéressant. Sur le territoire français les transactions sur l’or sont liées à une imposition de 10,5% . Il est donc clair que revendre son or en belgique conserve des avantages indéniables. A propos des transactions concernant les lingots et les pièces d’or, vous pouvez faire le choix d’une taxe sur les plus values et d’une exonération  complète au bout de 25 ans de propriété.Table des matièresLa réglementation en vigueur en BelgiqueLa vente d’or se démocratise en BelgiqueLes conditions avantageuses pour vendre de l’or en BelgiqueOù vendre son or en Belgique ?Le prix de rerpise de votre or chez pro-or : La réglementation en vigueur en Belgique Dans le plat pays, régler en espèces n’est pas autorisé au-dessus de 3000 € par personne et quotidiennement. Si vous voulez vendre un lingot via un comptoir d’or belge, il sera soumis à la loi et devra effectuer un règlement par virement de la banque. Quand vous reviendrez sur le territoire Français, vous devrez payer la taxe forfaitaire de l’état avec un taux de 11,5 %. Leur commission est plus grosse que les commissions d’un comptoir à Paris ( il faut compter 3 à 4 % de plus). Soumise à certaines règles, la vente d’or en Belgique est de plus en plus contrôlée. Mais de manière certaine, elle reste « the place to be « pour un individu souhaitant vendre de l’or dans des conditions favorables. D’autant qu’avec les nouvelles règles en vigueur sur le territoire français ( interdiction d’acheter sans le déclarer de l’ or en espèces ) la Belgique fait encore davantage figure d’eldorado. Car si vous vous procurez de l’or en Belgique, vous ne déclarerez rien jusqu’à la somme de 10 000 euros. En revanche, si vous dépassez ce montant, la directive européenne de lutte contre le blanchiment d’argent sale se met en place. Sachez aussi qu’il est tout à fait possible d’acheter en tout anonymat de l’or en Belgique à plusieurs endroits de manière légale dans la même journée. Ainsi, pour échapper au fisc, les français continuent à aller en Belgique pour vendre leur or. Nous allons voir dans les lignes suivantes certains aspects concernant la vente de l’or en Belgique. La vente d’or se démocratise en Belgique La législation qui encadre le secteur de l’or se modifie constamment aux quatre coins du monde. Etant donné que la Belgique offre des conditions favorables pour vendre de l’or, cela amène sur le territoire de nombreux vendeurs d’or venant de la planète entière pour revendre leur or en belgique. Toutefois, comme dans de nombreux pays, le pays effectue un contrôle du marché de l’or en restant cependant assez flexible. Un arrêté royal existe sur le sujet en Belgique. On peut, grâce à celui- là, plus facilement identifier les vendeurs de bijoux en or. Le but est tout simplement de lutter contre la criminalité et la revente de bijoux volés en or. Cependant, dans les faits, la mise en application de cet arrêté royal diffère à cause de la complexité qui consiste à prouver, sans facture, que l’or appartient bien à une famille sur de nombreuses générations. Ainsi,le racheteur d’or Belge exige du vendeur une simple pièce d’identité. Idem en ce qui concerne les paiements en cash. Toutefois, l’expert qui rachète l’or se doit d’effectuer l’enregistrement électronique des informations de l’individu. La loi l’exige afin de lutter contre la fraude et les escroqueries en tout genre qui concernent la matière. Les conditions avantageuses pour vendre de l’or en Belgique Sur le territoire Français, il faut savoir qu’ une taxe avec forfait à hauteur de 8% est mise en place quand on souhaite acheter ou vendre de l’ or. Une autre taxe a aussi fait son apparition sur les plus-values à près de 35 %. C’est là que le voisin belge se veut beaucoup plus attrayant que l’Hexagone. IL n’ y a pas le moindre impôt de prélevé pour racheter de l’ or. Une vraie manne financière pour les Belges qui du même coup, voit débarquer des européens qui souhaitent vendre de l’or. En Belgique il n’y a aucune taxe sur les transactions de rachat d’Or contrairement en France qui est de 12%. Les prix affichés sont NETS et payables en cash . La vente en Belgique est totalement légale et plus intéressante que dans les pays voisins. Ainsi, les gains réalisés justifient largement de faire le trajet jusqu’ au plat pays. Il y a plusieurs décennies de cela, , la Belgique avait mise en place une taxe de 1% sur les achat et revente de l’or. Cela n’a toutefois pas marché et la taxe a vite été supprimée. Il serait intéressant de trouver un juste milieu entre la taxation française relativement élevée et l’imposition inexistante en Belgique. Sachez qu’il n’est plus obligatoire de déclarer son or à la frontière, et on peut donc se rendre en Belgique sans souci avec une quantité non négligeable de cette matière précieuse dorée. Cependant attention ! Si un résident français vend plus de 10 000 euros d’or en Belgique sans en avoir informé le fisc et qu’il est « attrapé » à la frontière française, il va devoir payer une grosse amende. Car, pour exporter de l’or, l’état Français se sert de la même taxation que celle des biens meublés. Il faut savoir que si on vend de l’or en Belgique, on est sommé de payer la taxe française en revenant. Afin d’éviter cette problématique, certains négociants Belges ont trouvé une solution ingénieuse. Si la transaction est au delà de 10 000 euros de vente, la somme donnée au vendeur d’or est divisée en deux parts : 10 000 euros en espèces et chèque. Les vendeurs d’or peuvent donc ouvrir un compte bancaire en Belgique ou dans un autre pays. De cette façon là, ils recoivent leur chèque sans avoir être embêté par la France. Comme vous le voyez revendre son or en belgique est réellement une solution avantageuse. Où vendre son or en Belgique ? Le quartier de la Bourse dans la capitale Bruxelloise recense de nombreux comptoirs de change or pour vous servir. Dans le centre-ville, on peut se rendre dans de grands magasins spécialisés dans la vente d’or. La ville d’Anvers, au même titre que de nombreuses villes du plat pays, sont équipées de beaucoup de comptoirs d’achat et de vente d’or. Cependant, aucun pays dans le monde ne vous donnera la garantie d’être complètement en sécurité. Si vous vous rendez dans un pays étranger , pour vendre de l’or, il est préférable de ne pas être seul. Le groupe amène davantage de dissuasion. Avec des métaux précieux comme de l’or, ne vous rendez pas dans les parkings souterrains. Faites preuve de prudence et restez discret dans la mesure du possible. Utilisez votre voiture, sans prendre le bus ou le métro ! Enfin, pensez à vous munier de votre pièce d’identité. En conclusion vendre son or en belgique ou revendre son or en belgique reste la solution la plus avantageuse pour tout vendeur d’or. Le prix de rerpise de votre or chez pro-or :42-82 € le gramme ( quantités minimum 10g ) 9k 20-22 €/g 14k 34-36€/g 18k 46-47€/g 20k 52-54€/g 22k 56-58€/g 24k 60-62€/g Bijoux en état vendable en occasion 65-75€/g Bijoux serties avec des pierres 75-82€/gPlus d’infos sur le site de pro-or : Rachat or en magasin Rachat or par correspondance [...]
février 2, 2022achat et vente d'orSi vous vous intéressez à l’achat et à la vente d’or, suivre au plus près le cours de l’or est important. Dans les lignes à venir, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le sujet, afin de vous repérer au mieux lors de vos futurs investissements. Nous aborderons des thèmes aussi variés que la fluctuation des taux ou la volatilité des cours.Table des matièresLe cours de l’or : cet indicateur qui fascine depuis des sièclesL’or et les fluctuations boursièresComment peut-on connaître le cours de l’or ?L’or : attention à sa volatilité !Que faire après avoir analysé le cours de l’or ?Le cours de l’or : ce qu’il faut retenir Le cours de l’or : cet indicateur qui fascine depuis des siècles   C’est bien connu : l’or exerce une fascination sur l’être humain depuis la nuit des temps. Même si sa valeur a pu changer selon les époques, ce métal a toujours eu un certain prestige et a fait de nombreux envieux, étant donné sa rareté. Les questions concernant le prix de l’or au kilo (ou autres unités de mesure) font l’objet de négociations depuis longtemps. Ainsi son entrée en bourse au XIXe siècle est apparue tout naturel. Le cours de l’or est venu rejoindre d’autres objets de spéculation, et n’a pas quitté les marchés depuis. Dès lors, vous pouvez dès maintenant songer à investir dans ce précieux métal. Mais il est important de connaître certains principes de base avant de pénétrer l’univers boursier. LE SAVIEZ-VOUS ? L’or est loin d’être le seul métal prisé dans le monde de la finance. Il existe aussi tout un marché de l’argent, par exemple, ou du platine. L’or et les fluctuations boursières   L’or est donc coté en Bourse. Avant de chercher à acheter ou vendre des lingots d’or par exemple, un expert ne manquera pas de consulter les taux en cours. Sur le moyen et long terme, cela permet d’identifier les moments propices à une opération financière. Il y a plusieurs moyens de récolter les informations nécessaires. Attention : il ne s’agit pas de repérer des garanties. Même en ayant accès à des graphiques et à des indices, il restera une part d’imprévu. Mais il est toujours bon d’avoir accès à des sources fiables. Comment peut-on connaître le cours de l’or ?Pour ceux qui préfèrent fonctionner « à l’ancienne », il est possible de s’en référer à la presse. La plupart des grands journaux consacrent quelques pages aux nouvelles boursières. Ainsi, les taux de l’or définis par les organismes bancaires. Vous voulez connaître le prix actuel de l’or au gramme ? Estimer la valeur d’un lingot ? Parfois, selon l’envergure des transactions envisagées, consulter un spécialiste est la meilleure solution. Certaines agences proposent justement des services d’accompagnement, pour guider les investisseurs. La cotation de l’or n’a généralement pas de secrets pour eux. De nombreux sites internet, comme Boursorama, proposent de suivre précisément l’évolution de la situation. Des graphiques contenant des indications visuelles et chiffrées donnent un aperçu clair des possibilités. Il existe forcément des En réglant l’envoi des notifications, vous pourrez alors être alerté des changements en temps réel.Vous vous demandez peut-être pourquoi il est si important de connaître l’évolution des valeurs. Bien sûr, c’est nécessaire dans le cadre de n’importe quel type d’investissement. Mais en l’occurrence, il faut aussi prendre en compte la grande volatilité de ce précieux métal sur les marchés financiers. L’or : attention à sa volatilité !   Dans le lexique boursier, on dit que les cours d’une valeur sont « volatiles » quand le taux de fluctuation est élevé. Autrement dit, les prix peuvent grimper rapidement… tout comme faire l’objet d’une chute vertigineuse. Quelqu’un qui s’intéresse au cours de l’or remarquera bien vite à quel point les prix peuvent s’envoler ou baisser, de manière parfois drastique. Mais alors, pourquoi parle-t-on encore souvent de ce métal comme d’une valeur refuge ? En réalité, sur le plan historique et culturel, l’or a toujours retrouvé de son prestige, à un moment ou à un autre. Certains produits ou objets ont perdu définitivement leur intérêt sur les marchés boursiers. C’est aussi le cas de plusieurs actions, émises par des entreprises qui ne sont pas parvenues à « remonter la pente ». L’or, en revanche, n’a jamais failli (trop) longtemps à sa réputation. Il faut simplement se montrer patient. Observer de près l’évolution en direct peut être vraiment intéressant, mais parfois la situation s’enlise. Nous vous invitons donc à faire preuve de prudence. Diversifier ses placements et ses investissements, par exemple, permet de ne pas compter que sur l’or pour projeter des bénéfices.Que faire après avoir analysé le cours de l’or ? Vous avez minutieusement étudié l’état des marchés concernant notre célèbre métal ? Il vous semble qu’une belle occasion se profile à l’horizon ? Deux approches principales sont envisageables :Certains parient (ou plus techniquement spéculent) sur le cours de l’or sans en posséder, ou en tout cas sans vendre leurs possessions. Il s’agit de trading. Il est aussi possible de se renseigner sur la fluctuation des valeurs pour acheter ou vendre ses objets en or au meilleur moment, comme nous l’expliquions plus haut.Dans tous les cas, on recommande de ne se lancer dans l’aventure à corps perdu. Certaines (mauvaises) surprises peuvent compromettre vos chances de vous enrichir vraiment. C’est pourquoi nous ne pouvons qu’insister sur l’importance d’un intermédiaire, d’une agence prête à vous guider.   Le cours de l’or : ce qu’il faut retenir Si la ruée vers l’or est maintenant loin dans le passé, ce joli métal jaune brillant, lui, est toujours d’actualité. Il occupe une place importante sur les marchés. N’hésitez pas à vous renseigner sur l’historique plus ou moins récent des fluctuations. L’observation du passé, sans être un indice totalement fiable, permet souvent une anticipation plus précise. En tout cas – et à condition de ne pas se laisser envahir par la fièvre de la spéculation – étudier le cours de l’or peut s’avérer passionnant. On se retrouve alors confrontés à de nombreux domaines : l’économie, la politique et même l’histoire permettent de maîtriser la notion au mieux. Dans tous les cas, nous vous souhaitons de mettre au point les meilleures stratégies. Et si à certains moments la valeur de l’or semble s’enliser, n’oubliez jamais qu’il a traversé les époques. Vous pouvez également suivre les mouvements de l’or en bourse sur le site boursorama [...]
Démarrer whatsapp
Bonjour et bienvenue sur pro-or.be, le numero 1 du rachat or en Belgique et en France

Pouvons nous vous aider ?