Pendentif or : comment choisir ? Combien de carats ? Quel prix ?

Monsieur SImon

Expert de l'achat d'or depuis plus de 30 ans en belgique

Sep 21, 2020 | bijoux en or

Un pendentif en or ne peut que faire plaisir que ce soit pour soi ou en cadeau. Avant que ce bijou vienne scintiller au cou de son porteur, certains points méritent qu’on y accorde de la valeur. Penchons-nous spécialement sur les critères de choix, le nombre de carats et le prix pour un pendentif en or.

Quels critères de choix ?

Comme un pendentif peut aussi être porteur d’un message, vous pouvez choisir un sur beau-pendentif.com. Ce site vous proposera des pendentifs personnalisables à souhait.

Un pendentif ne se choisit pas sur un coup de cœur, il doit mettre en valeur son porteur. Ainsi, le premier critère qui intervient est la morphologie et la longueur de la chaîne.

Choisissez donc un pendentif en or qui se marie avec un collier en demi-cercle pour un visage avec un menton carré. Cette forme adoucira l’aspect anguleux. Accrochez un pendentif en or sur une chaîne en V pour une personne à visage rond.

Vous pouvez le faire graver, vous pouvez choisir une symbolique particulière et même choisir des pendentifs porte-bonheur.

L’esthétique aussi compte. Vous pouvez donc opter pour faire sertir le pendentif d’une pierre qui vous tient à cœur. Pensez à voir les vertus de chacune d’entre elles avant de fixer votre choix.

pendentif2

Quelle est la différence entre or jaune, or blanc et or rose ?

Les bijoux en or n’ont pas tous le même aspect et prennent des teintes différentes. Cela est dû aux différents alliages effectués avec l’or.

L’or jaune, solaire et chaleureux est un alliage d’or jaune et de plusieurs métaux. À savoir le palladium, le zinc ou le cuivre. C’est la couleur d’or la plus courante et celle que les bijoutiers-joaillier préfèrent travailler.

L’or blanc est un alliage d’or pur et de métaux blancs comme l’argent et le palladium. Sa couleur lumineuse s’obtient grâce à la fine couche de rhodium qui le tapisse. Si c’est un pendentif solide qu’il vous faut, l’or blanc est le plus préconisé, car il est difficilement rayable. De plus, son aspect neutre lui confère le pouvoir de se marier avec toutes les teintes de pierres.

L’or rose est un alliage d’or pur, d’argent et de cuivre. C’est cette variété d’or qui est la plus prisée du moment. Beaucoup l’apprécient pour sa couleur tendre, peu commune et qui laisse libre cours au romantisme.

Combien de carats pour un pendentif ?

Pour nous donner une idée précise de ce que le carat représente, il faut savoir que l’or pur fait 24 carats. Dans cet état pourtant, il est beaucoup trop mou et non malléable pour être métamorphosé en bijou.

Le carat représenté par la lettre « K » désigne ainsi la pureté de l’or que comporte un alliage. Ainsi, plus la valeur est élevée, plus il comporte de l’or.

Pour l’or 18 carats, l’alliage contient 75 % d’or pur. Il doit comporter un poinçon avec une tête d’aigle.

Un pendentif en or 9 carats portera un poinçon de trèfle à 4 feuilles. Ce pendentif est donc composé de 37,5 % d’or pur.

pendentif1

Quel peut être le prix d’un pendentif en or ?

Le prix d’un pendentif en or dépendra donc tout d’abord du nombre de carats d’or à l’intérieur. Plus le carat sera élevé, plus le prix sera conséquent. Ce prix sera en rapport avec le cours de l’or du moment.

Les pendentifs 18 carats seront donc plus onéreux, mais résisteront au temps. Si vous désirez un pendentif pour suivre la tendance, prenez un avec 9 carats. Il vous durera moins longtemps, mais vous coûtera beaucoup moins cher.

Le prix du pendentif sera également lié à sa taille. En effet, n’oubliez pas que le prix de l’or s’évalue en gramme.

Nos autres articles à consulter
janvier 31, 2022achat et vente d'orLe prix de l’or n’étant évidemment pas fixe, il arrive qu’on achète ou qu’on vende ce fameux métal au mauvais moment. Dans les lignes à venir, nous vous proposons quelques conseils pour optimiser vos bénéfices.Table des matièresLe prix de l’or et ses fluctuations : l’importance d’établir une stratégieAdopter une approche progressiveVarier sa collection pour suivre les autres coursBien choisir son agenceLe prix de l’or : est-ce vraiment possible de l’anticiper ? Le prix de l’or et ses fluctuations : l’importance d’établir une stratégie La valeur de l’or dépend de plusieurs facteurs. En principe, on la considère comme plus volatile que celle des actions en bourse, par exemple. Ainsi, il est vivement conseillé de ne pas négliger la dimension stratégique de votre approche. Autrement dit, on vous recommande d’observer les tendances sur le marché avant de procéder à la vente de votre bien en or ou d’engager un achat. Dans cet article, nous vous donnons justement de nombreux conseils relatifs au cours de l’or. Il est vraiment crucial de comprendre le mécanisme sous-jacent. Bien sûr, il y a toujours une part aléatoire, sans quoi la spéculation n’existerait plus. Mais connaître les facteurs des variations auxquelles le prix de l’or est soumis permet de mieux identifier les moments où vous pouvez « agir », et ceux où il est plus judicieux d’attendre. Vous seriez dans tous les cas étonnés de tous les facteurs susceptibles d’influencer la valeur de ce métal tant convoité. Des paramètres aussi variés que le cours du dollar ou taux fixés par certains organismes sont à considérer. Et comme très souvent en étude des marchés, il est difficile d’avoir une approche parfaitement rationnelle de la situation. Il suffit d’un événement particulier dans le monde pour redistribuer les cartes. IMPORTANT À SAVOIR Comme vous le savez sans doute déjà, les professionnels travaillant pour des agences agrégées sont là pour vous accompagner. Ils sont justement experts dans l’estimation de la valeur qu’on peut attribuer à vos possessions contenant de l’or. Adopter une approche progressive Le piège quand on se lance dans le commerce de l’or, c’est de prendre des décisions hâtives et peu réfléchies. Imaginons que vous ayez hérité de trois colliers en or. Vous consultez alors un professionnel, qui vous indique que le moment est idéal, eu égard au cours actuel du fameux métal. Le prix au gramme est attractif. À ce moment-là, vous pourriez être tenté de vendre toutes les parures, pour profiter de l’occasion. Or, ce n’est pas forcément un bon calcul. En effet :Une fois que l’objet est vendu, ce n’est plus que de l’argent, dans le sens monétaire du terme. Ainsi, en vendant tout d’un coup, vous vous dépossédez aussitôt d’objets plus rares. Si le cours de l’or est favorable et que, par conséquent, le prix de l’or est intéressant… cela ne signifie pas qu’il a atteint son paroxysme. Vous pourriez donc passer à côté d’une opportunité encore plus intéressante.En somme, le facteur psychologique entre aussi en ligne de compte pour savoir quand vendre son or. Il s’agit de trouver un équilibre entre la tentation de s’enrichir directement et l’observation d’une certaine prudence, pour se laisser d’autres occasions. Il existe plusieurs livres sur le sujet. Ce sont des méthodes publiées par des vétérans du genre. Ils prodiguent des conseils pour apprendre à acheter et vendre de l’or intelligemment. N’hésitez donc pas à vous offrir un peu de lecture.Varier sa collection pour suivre les autres cours Les passionnés de trading le savent : il est important de diversifier son portefeuille d’action. Tout miser sur une seule entreprise par exemple, c’est prendre des risques importants, ou s’exposer à une stagnation. Quand on pratique l’achat ou la vente d’or, on peut imaginer une approche analogique. Mais dans ce cas, il s’agit d’étendre ses possessions à d’autres métaux. Les internautes ne cherchent pas uniquement le prix de l’or. Ils veulent parfois à connaître…Le prix du platine, Le prix de l’argent, Et aussi les valeurs en numismatique, en s’interrogeant sur le prix du Napoléon, par exemple.Ces requêtes donnent un indice sur la diversité des possibilités pour s’enrichir grâce aux métaux. Ainsi, quand le prix de l’or n’est pas assez intéressant, vous pouvez vous concentrer sur d’autres valeurs. Bien choisir son agence Nous vous disons tout à l’heure qu’il était possible de faire appel à une agence. En effet, elle saura vous guider, vous donner du repère par rapport au prix de l’or… Cela dit, attention aux arnaques ! Il est important que vous puissiez faire confiance à votre intermédiaire. N’hésitez pas à vérifier en amont certaines informations, sur les sites comme Boursorama par exemple. Certes, les professionnels peuvent vous épargner certaines tâches administratives pénibles. Elles vous soulageront de certaines étapes, en accélérant et optimisant la vente de vos objets en or. Mais on n’est jamais à l’abri de marchands malveillants. Assurez-vous de la fiabilité de la société mandatée, pour que vos possessions soient traités en toute sécurité. LE SAVIEZ-VOUS ? Les agences agrégées sont généralement aptes à gérer les transactions liées aux lingots d’or. Si la perspective d’investir dans ces merveilles vous intéresse, n’hésitez pas à requérir les conseils d’un spécialiste. Le prix de l’or : est-ce vraiment possible de l’anticiper ? Vous l’aurez compris : on ne peut jamais deviner précisément ce qu’il adviendra du cours de l’or. Comme pour toute opération liée à la Bourse, on ne peut échapper aux impondérables. En revanche, il est possible de pénétrer les marchés avec une certaine sagesse. Avec une approche raisonnée. En somme, d’observer la situation dans son ensemble avant d’écouler toutes ses possessions en or. Aussi, avoir recours à une agence n’est pas une mauvaise option. Au contraire, cela peut vraiment améliorer votre rendement. Quoi qu’il en soit, l’achat et la vente d’or est une pratique passionnante. La fluctuation des valeurs empêche de se reposer sur ses acquis, et rend les transactions vraiment dynamiques. Si vous voulez vous lancer dans cette aventure, n’hésitez pas à appliquer nos conseils. Nous ne pouvons pas vous garantir un enrichissement, mais il est toujours bon d’avoir des notions essentielles avant de mettre votre argent en jeu… et votre or, en l’occurrence ! [...]
juillet 17, 2019achat et vente d'orEst il vraiment plus intéressant de vendre son or en Belgique ? Beaucoup de personne se disent que vendre son or en Belgique est plus intéressant. Sur le territoire français les transactions sur l’or sont liées à une imposition de 10,5% . Il est donc clair que revendre son or en belgique conserve des avantages indéniables. A propos des transactions concernant les lingots et les pièces d’or, vous pouvez faire le choix d’une taxe sur les plus values et d’une exonération  complète au bout de 25 ans de propriété.Table des matièresLa réglementation en vigueur en BelgiqueLa vente d’or se démocratise en BelgiqueLes conditions avantageuses pour vendre de l’or en BelgiqueOù vendre son or en Belgique ?Le prix de rerpise de votre or chez pro-or : La réglementation en vigueur en Belgique Dans le plat pays, régler en espèces n’est pas autorisé au-dessus de 3000 € par personne et quotidiennement. Si vous voulez vendre un lingot via un comptoir d’or belge, il sera soumis à la loi et devra effectuer un règlement par virement de la banque. Quand vous reviendrez sur le territoire Français, vous devrez payer la taxe forfaitaire de l’état avec un taux de 11,5 %. Leur commission est plus grosse que les commissions d’un comptoir à Paris ( il faut compter 3 à 4 % de plus). Soumise à certaines règles, la vente d’or en Belgique est de plus en plus contrôlée. Mais de manière certaine, elle reste « the place to be « pour un individu souhaitant vendre de l’or dans des conditions favorables. D’autant qu’avec les nouvelles règles en vigueur sur le territoire français ( interdiction d’acheter sans le déclarer de l’ or en espèces ) la Belgique fait encore davantage figure d’eldorado. Car si vous vous procurez de l’or en Belgique, vous ne déclarerez rien jusqu’à la somme de 10 000 euros. En revanche, si vous dépassez ce montant, la directive européenne de lutte contre le blanchiment d’argent sale se met en place. Sachez aussi qu’il est tout à fait possible d’acheter en tout anonymat de l’or en Belgique à plusieurs endroits de manière légale dans la même journée. Ainsi, pour échapper au fisc, les français continuent à aller en Belgique pour vendre leur or. Nous allons voir dans les lignes suivantes certains aspects concernant la vente de l’or en Belgique. La vente d’or se démocratise en Belgique La législation qui encadre le secteur de l’or se modifie constamment aux quatre coins du monde. Etant donné que la Belgique offre des conditions favorables pour vendre de l’or, cela amène sur le territoire de nombreux vendeurs d’or venant de la planète entière pour revendre leur or en belgique. Toutefois, comme dans de nombreux pays, le pays effectue un contrôle du marché de l’or en restant cependant assez flexible. Un arrêté royal existe sur le sujet en Belgique. On peut, grâce à celui- là, plus facilement identifier les vendeurs de bijoux en or. Le but est tout simplement de lutter contre la criminalité et la revente de bijoux volés en or. Cependant, dans les faits, la mise en application de cet arrêté royal diffère à cause de la complexité qui consiste à prouver, sans facture, que l’or appartient bien à une famille sur de nombreuses générations. Ainsi,le racheteur d’or Belge exige du vendeur une simple pièce d’identité. Idem en ce qui concerne les paiements en cash. Toutefois, l’expert qui rachète l’or se doit d’effectuer l’enregistrement électronique des informations de l’individu. La loi l’exige afin de lutter contre la fraude et les escroqueries en tout genre qui concernent la matière. Les conditions avantageuses pour vendre de l’or en Belgique Sur le territoire Français, il faut savoir qu’ une taxe avec forfait à hauteur de 8% est mise en place quand on souhaite acheter ou vendre de l’ or. Une autre taxe a aussi fait son apparition sur les plus-values à près de 35 %. C’est là que le voisin belge se veut beaucoup plus attrayant que l’Hexagone. IL n’ y a pas le moindre impôt de prélevé pour racheter de l’ or. Une vraie manne financière pour les Belges qui du même coup, voit débarquer des européens qui souhaitent vendre de l’or. En Belgique il n’y a aucune taxe sur les transactions de rachat d’Or contrairement en France qui est de 12%. Les prix affichés sont NETS et payables en cash . La vente en Belgique est totalement légale et plus intéressante que dans les pays voisins. Ainsi, les gains réalisés justifient largement de faire le trajet jusqu’ au plat pays. Il y a plusieurs décennies de cela, , la Belgique avait mise en place une taxe de 1% sur les achat et revente de l’or. Cela n’a toutefois pas marché et la taxe a vite été supprimée. Il serait intéressant de trouver un juste milieu entre la taxation française relativement élevée et l’imposition inexistante en Belgique. Sachez qu’il n’est plus obligatoire de déclarer son or à la frontière, et on peut donc se rendre en Belgique sans souci avec une quantité non négligeable de cette matière précieuse dorée. Cependant attention ! Si un résident français vend plus de 10 000 euros d’or en Belgique sans en avoir informé le fisc et qu’il est « attrapé » à la frontière française, il va devoir payer une grosse amende. Car, pour exporter de l’or, l’état Français se sert de la même taxation que celle des biens meublés. Il faut savoir que si on vend de l’or en Belgique, on est sommé de payer la taxe française en revenant. Afin d’éviter cette problématique, certains négociants Belges ont trouvé une solution ingénieuse. Si la transaction est au delà de 10 000 euros de vente, la somme donnée au vendeur d’or est divisée en deux parts : 10 000 euros en espèces et chèque. Les vendeurs d’or peuvent donc ouvrir un compte bancaire en Belgique ou dans un autre pays. De cette façon là, ils recoivent leur chèque sans avoir être embêté par la France. Comme vous le voyez revendre son or en belgique est réellement une solution avantageuse. Où vendre son or en Belgique ? Le quartier de la Bourse dans la capitale Bruxelloise recense de nombreux comptoirs de change or pour vous servir. Dans le centre-ville, on peut se rendre dans de grands magasins spécialisés dans la vente d’or. La ville d’Anvers, au même titre que de nombreuses villes du plat pays, sont équipées de beaucoup de comptoirs d’achat et de vente d’or. Cependant, aucun pays dans le monde ne vous donnera la garantie d’être complètement en sécurité. Si vous vous rendez dans un pays étranger , pour vendre de l’or, il est préférable de ne pas être seul. Le groupe amène davantage de dissuasion. Avec des métaux précieux comme de l’or, ne vous rendez pas dans les parkings souterrains. Faites preuve de prudence et restez discret dans la mesure du possible. Utilisez votre voiture, sans prendre le bus ou le métro ! Enfin, pensez à vous munier de votre pièce d’identité. En conclusion vendre son or en belgique ou revendre son or en belgique reste la solution la plus avantageuse pour tout vendeur d’or. Le prix de rerpise de votre or chez pro-or :42-82 € le gramme ( quantités minimum 10g ) 9k 20-22 €/g 14k 34-36€/g 18k 46-47€/g 20k 52-54€/g 22k 56-58€/g 24k 60-62€/g Bijoux en état vendable en occasion 65-75€/g Bijoux serties avec des pierres 75-82€/gPlus d’infos sur le site de pro-or : Rachat or en magasin Rachat or par correspondance [...]
Démarrer whatsapp
Bonjour et bienvenue sur pro-or.be, le numero 1 du rachat or en Belgique et en France

Pouvons nous vous aider ?