L’achat et vente d’or en Belgique : l’essentiel de ce qu’il faut savoir

Monsieur SImon

Expert de l'achat d'or depuis plus de 30 ans en belgique

24 Juin 2021 | achat et vente d'or

Lors des différentes crises, il est admis par de nombreux économistes que l’or, sous forme de lingots ou de pièces, est une valeur refuge aussi bien pour les particuliers, les entreprises et les banques. C’est pourquoi, le marché de l’achat-revente d’or est en plein essor.

Contrairement à la monnaie, l’or ne peut pas dévaluer ou perdre sa valeur. C’est pourquoi de nombreux acteurs sont présents sur ce marché, notamment les banques centrales, les entreprises et de plus en plus de particuliers.
Ce métal précieux permet d’avoir une certaine garantie en termes de liquidité tout en étant un investissement rentable sur le long terme. La valeur à l’once d’or continue d’ailleurs sa tendance haussière depuis les 14 dernières années, ayant atteint un point culminant de 1 737,28€ le 6 août 2020.

Vous êtes intéressé par l’investissement dans l’achat d’or ou bien vous souhaitez vendre votre or au meilleur prix ? Suivez nos conseils dans cet article dédié. Nous avons rassemblé toutes les informations importantes concernant cette pratique en Belgique, pour vous aider dans vos démarches et répondre à vos questions concernant l’achat et la vente d’or.

Qu’est-ce qu’une once d’or ?

L’once d’or est une mesure utilisée depuis l’Antiquité. Elle représente un poids précis qui est de 31,10 g (grammes).
Cette valeur invariable est utilisée sur les marchés financiers des matières premières, notamment sur le London Bullion Market Association. Ce marché reconnu mondialement est le centre névralgique mondial en ce qui concerne le négoce de tous les matériaux précieux. Il existe également d’autres marchés tels que le New York Mercantile Exchange ou encore le Chicago Mercantile Exchange.

Comment est fixé le cours de l’or en Belgique ?

Depuis 2015 le LBMA Gold Price s’occupe de comparer l’offre et la demande de l’or sur le marché. Son administration est exécutée de manière indépendante par l’ICE Benchmark Administration (abrégé IBA). Cette dernière procure au LBMA Gold Price la méthodologie ainsi que la plateforme des enchères.

L’ensemble des vendeurs et des acheteurs se basent donc sur les prix déterminés par cette entreprise. Elle publie le cours de référence deux fois par jour, à 10H30 et 15H.
L’argent et la platine sont également fixés par le LBMA. Un cours est associé à chacun de ces métaux précieux et varie selon l’offre et la demande de ces matériaux. La Bourse de Paris quant à elle s’occupe d’estimer la valeur des 16 pièces d’or cotées en Bourse.

Faut-il prendre des précautions lors de l’achat ou la vente d’or ?

L’achat d’or nécessite un intermédiaire de confiance. Avant toute transaction, nous vous recommandons de vous renseigner au maximum (avis, légalité, expérience, crédibilité). Les joailleries ayant pignon sur rue sont davantage gages de confiance. En effet, afin d’ouvrir une bijouterie ou une joaillerie, une déclaration d’existence doit être faite auprès d’un bureau de garantie. Un « livre de police » doit également être tenu pour enregistrer chaque transaction (ventes, achats, livraisons et envois). Ainsi, un joailler dans votre rue sera moins enclin à disparaitre avec votre or contrairement aux boutiques uniquement en ligne.

Si vous décidez d’acheter de l’or physique sous n’importe quelle forme d’objet que ce soit, nous vous recommandons d’assurer votre bien. La compagnie d’assurance peut vous demander d’avoir un coffre chez vous ou bien d’entreposer vos objets précieux au sein d’une banque. Ainsi, il n’y aura pas de risque de cambriolage ni de perdre vos précieux objets en cas d’accident.

Concernant vos rendez-vous pour l’achat ou la vente d’or, il vous est fortement conseillé de vous y rendre accompagné. Évitez également les transports publics pour ne pas subir d’agressions au cas ou vous auriez été repéré par des malfaiteurs.

achat or et rachat or en belgique

Comment vendre son or ?

Lors d’une transaction de métaux précieux, l’acheteur doit fournir au vendeur un contrat et vérifier l’identité de ce dernier. Généralement, les pièces sont vendues et conservées sous un scellé avec une facture associée. Il faut savoir qu’une pièce abîmée ou détériorée peut cependant perdre une grande partie de sa valeur.
C’est pourquoi il est important de faire évaluer la valeur de votre or auprès d’un expert. En fonction de son état, de sa valeur et du prix de l’or actuel, le professionnel vous proposera un prix adéquat. Évidemment, certaines pièces d’or comme les Napoléon sont davantage recherchées que d’autres, ce qui influencera grandement leurs prix. De plus, certains bijoux en or possédant des pierres précieuses (par exemple des diamants), augmenteront considérablement la valeur de vos biens.

Si vous êtes un néophyte dans le domaine de l’or, il est préférable de réaliser des transactions via des commerces physiques comme des comptoirs spécialisés ou des banques. Comme expliqué plus haut, ces établissements possèdent une expertise, mais également toutes les réglementations en ordre pour pouvoir exercer leur activité.
La Joaillerie Royale quant à elle vous propose en toute discrétion une expertise gratuite ainsi que le rachat de bijoux, d’or et de montres de luxe au meilleur prix.

Où acheter ou vendre de l’or en Belgique ?

Différents intermédiaires se proposent de vendre, mais également d’acheter de l’or en Belgique. Ce marché est partagé par les bijoutiers, les comptoirs d’achat d’or physique, les réseaux bancaires et même certains sites internet.
Évidemment, tous ces intermédiaires prendront une commission sur la vente qui sera de quelques pourcents de la valeur de votre bien.

Si vous optez pour acheter ou revendre sur un site internet, nous vous recommandons de bien vérifier les avis sur cette plateforme avant toute transaction, car les risques d’arnaques sont nombreux.
Dans le cas d’une vente dans un comptoir, c’est à Bruxelles ou Anvers que vous y trouverez le plus grand choix disponible.

Vous pouvez également opter pour certains produits financiers qui sont indexés sur les variations du cours de l’or. On les appelle “l’or papier” et ils peuvent être proposés via des contrats d’assurance-vie par exemple.
Attention tout de même, ces placements sont généralement sans garanties de capital. Par conséquent, il y a un risque de perdre l’ensemble de votre capital car ils sont extrêmement spéculatifs et rémunérateurs.
Par ailleurs, l’Autorité des Services et Marchés Financiers (FSMA) déconseille fortement les offres de trading sur l’or par les CFD (Contract For Difference).

Fiscalité de l’achat et vente d’or

Que vous souhaitez acheter ou vendre de l’or en Belgique, vous ne serez soumis à aucune taxe ou imposition. Ce taux à 0% positionne le pays comme l’un des plus avantageux pour l’investissement dans l’or en Europe. Il permet également aux Belges et étrangers de vendre leur or sans avoir à payer d’impôts.
Il s’agit donc d’une différence très importante comparée aux autres pays européens, tels que la France (34,5% de taxe sur la plus-value) ou l’Irlande (25% de taxe sur la plus-value).
De plus, la Belgique ne dispose pas de TVA sur l’achat d’or ou d’argent, contrairement aux autres pays européens. En somme, aucune taxe ne vous est prélevée pour ces deux métaux précieux, à l’exception d’une TVA de 21% pour la vente d’argent.

Il existe cependant des points importants à prendre en compte.
• La commission des comptoirs belges est de 3 à 4% plus élevés qu’en France
• Il n’est pas possible de régler en espèce plus de 3 000€ par personne et par jour en Belgique
• La somme d’une vente de lingots d’or est obligatoirement versée par virement bancaire
• Aucune déclaration en dessous de 10 000€ n’est obligatoire en Belgique
• Si vous revenez sur le territoire français, vous aurez l’obligation de payer la taxe sur la plus-value à l’État, au risque de problèmes en cas d’un contrôle du FISC

Finalement, l’achat-revente d’or : une bonne ou mauvaise idée ?

L’achat d’or permet à la fois de sécuriser son argent dans un « bien refuge » qui ne risque pas de perdre de sa valeur lors des crises. C’est pourquoi elle était désignée par la plupart des économistes comme une valeur refuge. Son image de métal précieux et son utilisation depuis -600 avant Jésus-Christ fait d’elle une ressource sûre. De plus, à défaut de servir comme monnaie d’échange en tant que tel, l’or trouve son utilité dans des domaines pointus tels que l’électronique, l’aérospatial ou bien la dentition. Ces domaines devenus essentiels de nos jours promettent encore de belles années à venir au métal jaune.

C’est pourquoi l’achat d’or dans l’objectif d’une revente future est également un excellent investissement. En plus de bénéficier d’une faible sensibilité aux différentes crises boursières et économiques (évitant une perte de valeur), l’or apporte une réelle utilité à notre société moderne. Utilité qui évidemment vous apportera du bénéfice en cas d’une vente lors d’une hausse des prix.

L’or est une référence dans l’univers d’investissement, mais il existe d’autres métaux précieux comme l’argent ou la platine qui disposent de leur propre cours. Ils sont en revanche moins rémunérateurs que l’or et généralement corrélés avec ce dernier.

Pour conclure, l’achat d’or est un investissement qui se veut sûr grâce à sa protection contre les crises financières et boursières. Il s’agit donc d’un moyen de protéger son capital tout en effectuant une probable plus-value sur le long terme. Il faut cependant garder à l’esprit qu’aucun investissement n’est garantie et que de nombreuses arnaques existent (faux, escroqueries, etc). Nous vous conseillons fortement de vous rapprocher de professionnels reconnus dans la bijouterie avant tout achat.
En ce qui concerne la vente d’or, il s’agit d’un moyen rapide pour obtenir du cash. Vendre de l’or en Belgique est d’autant plus intéressant au niveau fiscal, puisqu’aucune taxe n’est prélevée sur la vente. Si vous possédez des objets en or et que vous recherchez un moyen d’obtenir des espèces facilement, contactez-nous par téléphone ou bien par mail. Nous vous offrons l’expertise de vos objets sur rendez-vous.

Nos autres articles à consulter
6 décembre 2023bijoux en orLe marché de l’or est un secteur très prisé en Belgique, avec une demande croissante pour l’achat et la vente de lingots et de pièces d’or. En tant que professionnel ou particulier cherchant à investir dans ce domaine, il est essentiel de connaître les principales règlementations en vigueur afin de mener à bien vos transactions. Cet article examine les régulations sur la vente et l’achat d’or en Belgique en 2023.Table des matières ToggleLégislation belge sur l’orLes limites à respecter lors de transactions en orCotation, achat et vente de lingots et pièces d’or en BelgiqueVendre ses objets en or : les précautions à prendreAchat d’or : quelles sont les démarches ? Législation belge sur l’or La législation belge encadrant la vente et l’achat d’or est principalement régie par le Code des impôts sur les revenus (CIR) et la loi du 28 février 2010 relative aux fonds d’investissement alternatif.TVA sur l’orEn Belgique, il n’y a pas de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) appliquée sur les transactions portant sur l’or ayant un contenu minimum de 99,5% en poids et sous certaines conditions. Les échanges effectués entre professionnels ne sont donc pas soumis à TVA s’ils concernent des lingots, pièces d’or ou autres objets dont le titre est supérieur ou égal à 325 millièmes.Reporting fiscalLes achats et ventes d’or en Belgique doivent être déclarés au fisc, afin de permettre la traçabilité des transactions et d’éviter une éventuelle fraude fiscale. Cependant, les personnes qui achètent ou vendent de l’or en tant que particuliers n’ont pas besoin de déclarer ces opérations à moins qu’elles ne génèrent un gain en capital. Les limites à respecter lors de transactions en or Pour assurer un bon fonctionnement du marché de l’or, il existe des limites et restrictions pour les transactions que vous devez connaître avant de vous engager dans ce type d’affaires.Montant maximal par transactionSelon le Code des impôts sur les revenus, chaque transaction en or doit être inférieure à un certain montant fixé par la législation belge. Pour 2023, le montant maximum est fixé à 10 000 euros pour les transactions entre professionnels. Les particuliers doivent eux aussi respecter cette limite lorsqu’ils effectuent des transactions.Identification des clientsAfin de lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, tous les commerçants d’or sont tenus d’appliquer la législation belge en matière d’identification des clients. Avant de réaliser une transaction, le professionnel doit demander certains documents permettant d’identifier son client, tels que la carte d’identité (en cas d’achat supérieur à 5 000 euros) et un justificatif de domicile (pour les ventes au-delà de la même somme). Cotation, achat et vente de lingots et pièces d’or en Belgique La cotation de l’or, qui détermine son prix à un moment donné, est généralement basée sur la valeur de l’once troy. Cependant, certains professionnels appliquent leurs marges bénéficiaires.Achat et vente de lingots d’orL’achat et la vente de lingots d’or sont des transactions courantes en Belgique. Les lingots doivent respecter certaines caractéristiques pour être reconnus sur le marché : ils doivent peser entre 1 gramme et 1 kilogramme et être accompagnés d’un certificat garantissant leur authenticité et leur pureté.Achat et vente de pièces d’orLes pièces d’or sont également populaires pour les investissements en or. Parmi les plus courantes figurent la Maple Leaf canadienne, l’Austrian Philharmonic ou encore la Krugerrand sud-africaine. Si vous souhaitez acheter ou vendre des pièces d’or, sachez qu’elles doivent aussi respecter une régulation similaire à celle applicable aux lingots. Vendre ses objets en or : les précautions à prendre Si vous envisagez de vendre des objets en or que vous possédez, il est recommandé de prendre certaines précautions.Faire évaluer vos objets par un professionnelPour obtenir une estimation fiable de la valeur de vos objets, il est préférable de s’adresser à un professionnel. Ils pourront évaluer la pureté et le poids de l’or contenu dans vos objets.Se renseigner sur les prix du marchéAvant de vendre vos objets en or, il est crucial de connaître la valeur actuelle de l’or sur le marché afin d’éviter de se faire arnaquer. Consultez les cours des métaux précieux et comparez les offres proposées par différents professionnels. Achat d’or : quelles sont les démarches ? Pour acheter de l’or en Belgique, vous devrez suivre quelques étapes :Vérifier que le professionnel est bien agréé et qu’il dispose des autorisations nécessaires pour exercer son activité Rassembler les pièces justificatives demandées (carte d’identité, justificatif de domicile) Signer le contrat convenu avec le vendeur et prendre connaissance des conditions générales Effectuer le paiement conformément aux modalités définies par le vendeurEn somme, il faut rester informé des règles qui régissent la vente et l’achat d’or en Belgique en 2023, pour mener vos transactions en toute légalité. Veillez ainsi à respecter les limites imposées par la législation, ainsi qu’à vous adresser à des professionnels fiables. [...]
17 juillet 2019achat et vente d'orEst il vraiment plus intéressant de vendre son or en Belgique ? Beaucoup de personne se disent que vendre son or en Belgique est plus intéressant. Sur le territoire français les transactions sur l’or sont liées à une imposition de 10,5% . Il est donc clair que revendre son or en belgique conserve des avantages indéniables. A propos des transactions concernant les lingots et les pièces d’or, vous pouvez faire le choix d’une taxe sur les plus values et d’une exonération  complète au bout de 25 ans de propriété.Table des matières ToggleLa réglementation en vigueur en BelgiqueLa vente d’or se démocratise en BelgiqueLes conditions avantageuses pour vendre de l’or en BelgiqueOù vendre son or en Belgique ?Le prix de rerpise de votre or chez pro-or : La réglementation en vigueur en Belgique Dans le plat pays, régler en espèces n’est pas autorisé au-dessus de 3000 € par personne et quotidiennement. Si vous voulez vendre un lingot via un comptoir d’or belge, il sera soumis à la loi et devra effectuer un règlement par virement de la banque. Quand vous reviendrez sur le territoire Français, vous devrez payer la taxe forfaitaire de l’état avec un taux de 11,5 %. Leur commission est plus grosse que les commissions d’un comptoir à Paris ( il faut compter 3 à 4 % de plus). Soumise à certaines règles, la vente d’or en Belgique est de plus en plus contrôlée. Mais de manière certaine, elle reste « the place to be « pour un individu souhaitant vendre de l’or dans des conditions favorables. D’autant qu’avec les nouvelles règles en vigueur sur le territoire français ( interdiction d’acheter sans le déclarer de l’ or en espèces ) la Belgique fait encore davantage figure d’eldorado. Car si vous vous procurez de l’or en Belgique, vous ne déclarerez rien jusqu’à la somme de 10 000 euros. En revanche, si vous dépassez ce montant, la directive européenne de lutte contre le blanchiment d’argent sale se met en place. Sachez aussi qu’il est tout à fait possible d’acheter en tout anonymat de l’or en Belgique à plusieurs endroits de manière légale dans la même journée. Ainsi, pour échapper au fisc, les français continuent à aller en Belgique pour vendre leur or. Nous allons voir dans les lignes suivantes certains aspects concernant la vente de l’or en Belgique. La vente d’or se démocratise en Belgique La législation qui encadre le secteur de l’or se modifie constamment aux quatre coins du monde. Etant donné que la Belgique offre des conditions favorables pour vendre de l’or, cela amène sur le territoire de nombreux vendeurs d’or venant de la planète entière pour revendre leur or en belgique. Toutefois, comme dans de nombreux pays, le pays effectue un contrôle du marché de l’or en restant cependant assez flexible. Un arrêté royal existe sur le sujet en Belgique. On peut, grâce à celui- là, plus facilement identifier les vendeurs de bijoux en or. Le but est tout simplement de lutter contre la criminalité et la revente de bijoux volés en or. Cependant, dans les faits, la mise en application de cet arrêté royal diffère à cause de la complexité qui consiste à prouver, sans facture, que l’or appartient bien à une famille sur de nombreuses générations. Ainsi,le racheteur d’or Belge exige du vendeur une simple pièce d’identité. Idem en ce qui concerne les paiements en cash. Toutefois, l’expert qui rachète l’or se doit d’effectuer l’enregistrement électronique des informations de l’individu. La loi l’exige afin de lutter contre la fraude et les escroqueries en tout genre qui concernent la matière. Les conditions avantageuses pour vendre de l’or en Belgique Sur le territoire Français, il faut savoir qu’ une taxe avec forfait à hauteur de 8% est mise en place quand on souhaite acheter ou vendre de l’ or. Une autre taxe a aussi fait son apparition sur les plus-values à près de 35 %. C’est là que le voisin belge se veut beaucoup plus attrayant que l’Hexagone. IL n’ y a pas le moindre impôt de prélevé pour racheter de l’ or. Une vraie manne financière pour les Belges qui du même coup, voit débarquer des européens qui souhaitent vendre de l’or. En Belgique il n’y a aucune taxe sur les transactions de rachat d’Or contrairement en France qui est de 12%. Les prix affichés sont NETS et payables en cash . La vente en Belgique est totalement légale et plus intéressante que dans les pays voisins. Ainsi, les gains réalisés justifient largement de faire le trajet jusqu’ au plat pays. Il y a plusieurs décennies de cela, , la Belgique avait mise en place une taxe de 1% sur les achat et revente de l’or. Cela n’a toutefois pas marché et la taxe a vite été supprimée. Il serait intéressant de trouver un juste milieu entre la taxation française relativement élevée et l’imposition inexistante en Belgique. Sachez qu’il n’est plus obligatoire de déclarer son or à la frontière, et on peut donc se rendre en Belgique sans souci avec une quantité non négligeable de cette matière précieuse dorée. Cependant attention ! Si un résident français vend plus de 10 000 euros d’or en Belgique sans en avoir informé le fisc et qu’il est « attrapé » à la frontière française, il va devoir payer une grosse amende. Car, pour exporter de l’or, l’état Français se sert de la même taxation que celle des biens meublés. Il faut savoir que si on vend de l’or en Belgique, on est sommé de payer la taxe française en revenant. Afin d’éviter cette problématique, certains négociants Belges ont trouvé une solution ingénieuse. Si la transaction est au delà de 10 000 euros de vente, la somme donnée au vendeur d’or est divisée en deux parts : 10 000 euros en espèces et chèque. Les vendeurs d’or peuvent donc ouvrir un compte bancaire en Belgique ou dans un autre pays. De cette façon là, ils recoivent leur chèque sans avoir être embêté par la France. Comme vous le voyez revendre son or en belgique est réellement une solution avantageuse. Où vendre son or en Belgique ? Le quartier de la Bourse dans la capitale Bruxelloise recense de nombreux comptoirs de change or pour vous servir. Dans le centre-ville, on peut se rendre dans de grands magasins spécialisés dans la vente d’or. La ville d’Anvers, au même titre que de nombreuses villes du plat pays, sont équipées de beaucoup de comptoirs d’achat et de vente d’or. Cependant, aucun pays dans le monde ne vous donnera la garantie d’être complètement en sécurité. Si vous vous rendez dans un pays étranger , pour vendre de l’or, il est préférable de ne pas être seul. Le groupe amène davantage de dissuasion. Avec des métaux précieux comme de l’or, ne vous rendez pas dans les parkings souterrains. Faites preuve de prudence et restez discret dans la mesure du possible. Utilisez votre voiture, sans prendre le bus ou le métro ! Enfin, pensez à vous munier de votre pièce d’identité. En conclusion vendre son or en belgique ou revendre son or en belgique reste la solution la plus avantageuse pour tout vendeur d’or. Le prix de rerpise de votre or chez pro-or :42-82 € le gramme ( quantités minimum 10g ) 9k 20-22 €/g 14k 34-36€/g 18k 46-47€/g 20k 52-54€/g 22k 56-58€/g 24k 60-62€/g Bijoux en état vendable en occasion 65-75€/g Bijoux serties avec des pierres 75-82€/gPlus d’infos sur le site de pro-or : Rachat or en magasin Rachat or par correspondance [...]
17 juillet 2019achat et vente d'or
21 septembre 2020bijoux en orUn pendentif en or ne peut que faire plaisir que ce soit pour soi ou en cadeau. Avant que ce bijou vienne scintiller au cou de son porteur, certains points méritent qu’on y accorde de la valeur. Penchons-nous spécialement sur les critères de choix, le nombre de carats et le prix pour un pendentif en or.Table des matières ToggleQuels critères de choix ?Quelle est la différence entre or jaune, or blanc et or rose ?Combien de carats pour un pendentif ?Quel peut être le prix d’un pendentif en or ? Quels critères de choix ? Comme un pendentif peut aussi être porteur d’un message, vous pouvez choisir un sur beau-pendentif.com. Ce site vous proposera des pendentifs personnalisables à souhait. Un pendentif ne se choisit pas sur un coup de cœur, il doit mettre en valeur son porteur. Ainsi, le premier critère qui intervient est la morphologie et la longueur de la chaîne. Choisissez donc un pendentif en or qui se marie avec un collier en demi-cercle pour un visage avec un menton carré. Cette forme adoucira l’aspect anguleux. Accrochez un pendentif en or sur une chaîne en V pour une personne à visage rond. Vous pouvez le faire graver, vous pouvez choisir une symbolique particulière et même choisir des pendentifs porte-bonheur. L’esthétique aussi compte. Vous pouvez donc opter pour faire sertir le pendentif d’une pierre qui vous tient à cœur. Pensez à voir les vertus de chacune d’entre elles avant de fixer votre choix.Quelle est la différence entre or jaune, or blanc et or rose ? Les bijoux en or n’ont pas tous le même aspect et prennent des teintes différentes. Cela est dû aux différents alliages effectués avec l’or. L’or jaune, solaire et chaleureux est un alliage d’or jaune et de plusieurs métaux. À savoir le palladium, le zinc ou le cuivre. C’est la couleur d’or la plus courante et celle que les bijoutiers-joaillier préfèrent travailler. L’or blanc est un alliage d’or pur et de métaux blancs comme l’argent et le palladium. Sa couleur lumineuse s’obtient grâce à la fine couche de rhodium qui le tapisse. Si c’est un pendentif solide qu’il vous faut, l’or blanc est le plus préconisé, car il est difficilement rayable. De plus, son aspect neutre lui confère le pouvoir de se marier avec toutes les teintes de pierres. L’or rose est un alliage d’or pur, d’argent et de cuivre. C’est cette variété d’or qui est la plus prisée du moment. Beaucoup l’apprécient pour sa couleur tendre, peu commune et qui laisse libre cours au romantisme. Combien de carats pour un pendentif ? Pour nous donner une idée précise de ce que le carat représente, il faut savoir que l’or pur fait 24 carats. Dans cet état pourtant, il est beaucoup trop mou et non malléable pour être métamorphosé en bijou. Le carat représenté par la lettre « K » désigne ainsi la pureté de l’or que comporte un alliage. Ainsi, plus la valeur est élevée, plus il comporte de l’or. Pour l’or 18 carats, l’alliage contient 75 % d’or pur. Il doit comporter un poinçon avec une tête d’aigle. Un pendentif en or 9 carats portera un poinçon de trèfle à 4 feuilles. Ce pendentif est donc composé de 37,5 % d’or pur.Quel peut être le prix d’un pendentif en or ? Le prix d’un pendentif en or dépendra donc tout d’abord du nombre de carats d’or à l’intérieur. Plus le carat sera élevé, plus le prix sera conséquent. Ce prix sera en rapport avec le cours de l’or du moment. Les pendentifs 18 carats seront donc plus onéreux, mais résisteront au temps. Si vous désirez un pendentif pour suivre la tendance, prenez un avec 9 carats. Il vous durera moins longtemps, mais vous coûtera beaucoup moins cher. Le prix du pendentif sera également lié à sa taille. En effet, n’oubliez pas que le prix de l’or s’évalue en gramme. [...]
Démarrer whatsapp
Bonjour et bienvenue sur pro-or.be, le numero 1 du rachat or en Belgique et en France

Pouvons nous vous aider ?